Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SIT 77

disneyland

Revendications SIT77 pour les salariés de Eurodisney / DisneylandParis

8 Décembre 2021 , Rédigé par SIT 77 Publié dans #EURODISNEY, #Disneyland, #DISNEY

A l’attention de la Direction Générale du groupe Eurodisney / DisneylandParis (UES)
 
Madame la PDG, Natacha Rafalski,
Monsieur le Directeur Général Adjoint Opérations, Daniel Delcourt,
Madame la Directrice Stratégie Sociale et Projets Relations Sociales, Karine Raynaud,
Monsieur le Vice-Président Ressources Humaines, Guillaume Da Cunha,
 
Mesdames, Messieurs,
 
Face au contexte sanitaire, économique et social, nous savons que l'entreprise doit ajuster sa gestion, à court comme moyen terme, afin de garantir sa pérennité financière et maintenir les emplois, nous l'avons dit et écrit, en organisation syndicale responsable. 
 
Pour autant, et comme encore indiqué lors d'un récent entretien avec Mme Raynaud, nous ne pouvons que déplorer les conséquences opérationnelles et sociales à la fois de l'application de la planification centralisée sur la plateforme Kronos et d'une absence de véritable Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences, aggravée par un plan massif de ruptures conventionnelles entraînant un sous-effectif qui peine à être comblé face à une activité revenue à un niveau important...
 
Les salariés, fatigués par cette situation, inquiets à l'égard de la nouvelle dégradation du contexte sanitaire de Covid19, et sans perspective salariale motivante (pas d'augmentations individuelles des salaires et suppression des bonus) voient arriver le 30e anniversaire de notre entreprise avec un mélange d'usure et de de questionnements, que vos annonces de stratégie DLP2025 ne sont pas de nature à apaiser, le marketing social montrant ses limites quand le fond ne suit pas la forme...
 
Nous ne sommes pas à la table des négociations, puisque nous sommes une organisation syndicale minoritaire, nous vous indiquons donc ici par cette lettre ouverte nos 7 principales revendications pour que 2022 soit une année de 30e anniversaire de réussite sociale autant que commerciale et financière, convaincus que les salariés sont nombreux à les partager et attendent de votre part des engagements clairs et des actes concrets : 
- un niveau d'effectifs CDI durablement suffisant 
- le retrait du dispositif Kronos, qui désorganise le travail au lieu de l'optimiser et place l'encadrement opérationnel et les salariés dans une incertitude et une précarité aussi frustrantes que démotivantes, et ainsi rendre aux chefs de service leurs pleines prérogatives et responsabilités
- une véritable Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences, s'appuyant sur des statuts respectés et valorisants, les catégories intermédiaires étant aujourd'hui injustement laissées pour compte 
- une politique salariale juste et motivante, avec des augmentations générales de salaire complétées d'augmentations individuelles équitables 
- l'amélioration substantielle de la prime d'intéressement sur l'atteinte collective des objectifs, afin que tous les salariés soient véritablement récompensés des efforts fournis, et pas seulement les cadres dirigeants 
- la mise en place de compensations salariales à la polyvalence et la flexibilité que vous avez fortement accentuées depuis un an, le contexte sanitaire ne pouvant pas tout justifier
- la mise en place d'une majoration salariale pour le travail du dimanche, aujourd'hui inexistante, sur le même modèle que celle applicable au travail de nuit
 
La prise en compte de ces 7 revendications permettra de fait de concrétiser un modèle social de l'entreprise qui soit pérenne, juste et motivant, et constituera ainsi un contenu de fond pour le marketing social que vous souhaitez mettre en œuvre. 
 
Parce que nous défendons le principe du " gagnant - gagnant " nous formons le vœu que cette année importante qu'est 2022 soit celle de cette réussite collective. 
 
Cordialement,
 
Damien Catel, Responsable de la section syndicale SIT77 DisneylandParis 
 
David Charpentier, Secrétaire Général du SIT77
Lire la suite

Le SIT77 demande un cap clair et des garanties sociales à la PDG de Disneyland Paris / Eurodisney

5 Décembre 2020 , Rédigé par SIT 77 Publié dans #EURODISNEY, #Disneyland, #Paris

Madame la PDG,
 
Au regard de la situation économique et sociale de notre entreprise et de ses salariés, et alors que les conditions de reprise d'activité seront à nouveau réunies dans quelques semaines, la section syndicale SIT77 souhaite que la Direction de l'entreprise fixe un cap clair et des engagements précis sur les conditions d'emploi des années à venir.
 
En tant qu'organisation syndicale responsable, nous comprenons la nécessité de mesures de prudence de gestion, sur le plan des emplois et embauches comme des dépenses et investissements, notamment sur les 6 à 12 mois à venir, durant lesquels les efforts partagés par tous doivent permettre d'assurer la pérennité de l'entreprise et des emplois CDI. 
 
Pour autant, les récentes informations que vous avez transmises aux salariés et leurs représentants ne sont pas de nature à nous rassurer sur le maintien durable de conditions de travail et de rémunération équitables pour l'ensemble des salariés ni sur le devenir de la filière spectacles.
 
Qu'une entreprise doive évoluer et s'adapter, nous en convenons.
 
Que des efforts soient à consentir par les salariés pour les mois à venir, nous l'entendons.
 
Mais que la sortie à la fois de cette fermeture administrative et de la crise socio-économique conjoncturelle que nous subissons soit l'occasion d'une remise en cause profonde du modèle social de l'entreprise et de la (forte) flexibilisation durable voire structurelle des emplois, cela nous ne pouvons pas le soutenir, car à la fois injuste et injustifié.
 
Non, le Coronavirus ne peut être la justification à la suppression de différents acquis sociaux obtenus durant les 20 dernières années.
 
A cet égard nous sommes particulièrement inquiets à l'égard du dispositif d'activité partielle de longue durée que vous semblez appeler de vos vœux...
 
Par ailleurs, si nous sommes favorables au principe de la rupture conventionnelle lorsqu'elle est souhaitée par le salarié, nous ne pouvons pas soutenir le principe de son utilisation massive dans le cadre d'une profonde réorganisation d'activité, incluant la cessation de plusieurs spectacles, qui doit d’abord vous amener à mettre en place un vaste plan d’adaptation et de reclassement, avec formations et accompagnements et prises en compte des parcours, souhaits et situations de chacun(e). 
A cet égard, il ne faut pas oublier que vous avez des obligations en termes de gestion prévisionnelle des emplois et compétences à long terme, indépendamment des situations conjoncturelles...
 
Tout cela s'ajoute à la perception, que nous savons largement partagée par les salariés, de n'avoir les informations qu'au compte-gouttes, sans garanties rassurantes ni cap clair : voilà aussi ce que nous vous demandons.
 
Espérant une réponse constructive de votre part,
 
Cordialement,
 
Pour la section syndicale SIT77,
Damien Catel
Lire la suite